samedi 27 juin 2020








BICENTENAIRE
DE LA
SAINTE FAMILLE DE BORDEAUX




                                  

19 -20 septembre

 


Venez célébrer avec nous!


Samedi 19 Septembre

20h30 : « Ecoute l’arbre ! »
               Une évocation des 200 ans de la SAINTE FAMILLE 
               de BORDEAUX
                       Aux halles de Gascogne à Léognan
                       Suivie d’un moment de convivialité autour d’un                             verre d’amitié

Dimanche 20 Septembre

10h30 : Messe à la Cathédrale St André
                      Présidée par Monseigneur JAMES
                      archevêque de Bordeaux

                            

29 Juin: Pierre Bienvenu Noailles , constructeur de ponts


L’île de Notre Dame de Toutes Grâces renferme plusieurs ponts qui donnent à l’endroit un charme particulier. Pierre-Bienvenu Noailles voulait que cette île dédiée à Marie, Notre Dame de Toutes Grâces, soit un lieu de recueillement et il en a lui-même pensé la symbolique.
Bien souvent nous empruntons des ponts en pensant à autre chose. Le pont est là qui nous facilite la traversée et nous n’avons pas conscience de sa richesse symbolique.

Franchir fleuves et rivières, passer sur des ravins…le pont relie les hommes entre eux. Toute vie est un chemin et en la regardant je peux découvrir tous les ponts que j’ai du traverser, tous les ponts que j’ai eu à construire depuis mon enfance. Et je peux constater que j’ai toujours le choix entre bâtir des ponts ou ériger des murs.

Chacun de nous a une image différente du pont. Mais peut-être les images se superposent : l’imposant pont de pierre  qui traverse le fleuve, le petit pont de bois qui enjambe le ruisseau, la simple liane qui permet de franchir les obstacles d’une forêt, le gué qui conduit sur l’autre côté de la rivière… A chaque expérience peut correspondre l’un de ces ponts.
J’aime à regarder Pierre-Bienvenu Noailles comme un bâtisseur de ponts.
Si l’image des ponts n’est pas exprimée directement dans ses écrits, elle nous vient facilement en regardant sa vie.

Une des qualités du pont, c’est de relier, d’unir, de rapprocher. Dans sa correspondance, il invite souvent  les personnes à qui il s’adresse à chercher l’unité, à s’interroger sur la qualité de leurs  relations. Il s’adresse à elles avec bienveillance, les aidant à établir des liens, à construire des passerelles.

« Parmi ces vertus, il en est une dont le parfum doit se communiquer à tout ce qui vous entoure et qui, non seulement fait la force d’une société, mais aussi le bonheur de chacun de ses membres, et cette vertu, c’est l’esprit de famille, c’est l’affection fraternelle qui en liant les cœurs entre eux, les rapproche tous du centre, par une tendresse filiale … Souvenez-vous que rien n'est exigent comme l'amour, plus on aime, plus on se donne". P.B.Noailles
« L’union fait la vie, la force aussi. L’union console dans les peines, assiste dans les besoins, évite de se renfermer exclusivement dans les intérêts de son œuvre…l’union édifie : « Voyez comme elles s’aiment ! »PBN

La communion est au cœur de sa vie. Il n’y a qu’à lire les témoignages de ceux et celles qui l’ont connu et aimait à le nommer « Bon Père »

Aimer, c’est aussi savoir pardonner. Souvent au lieu de  construire des ponts, nous construisons des murs. Le pont permet que chacun ne soit pas une île, que nous sortions de notre enfermement. Jeter  un pont vers l’autre, supprimer la distance, détruire ce qui fait barrière.

Pierre –Bienvenu Noailles était un homme de pardon. Face aux calomnies, face aux trahisons et elles ont été nombreuses, il pardonne et garde son amitié:

«  J'aime toujours ceux que j'ai aimés, je leur pardonne quand ils m'offensent, j'évite les conversations qui peuvent les peiner quand les opinions diffèrent, mais l'amitié est toujours toute entière.
Pourquoi cette vieille amitié serait-elle sortie de notre cœur? »

Le pont supporte le poids de tous ceux qui passent sur lui. Une de ses qualités essentielles est la solidité. Pierre Bienvenu Noailles était quelqu’un de solide, d’endurant. On pouvait s’appuyer sur lui. Cette solidité, il la puisait en Dieu qui était son roc. Que de confidences reçues ! Combien  de personnes accompagnées, il a aidée sà grandir humainement et spirituellement !

Mais  cela au prix de renoncements nécessaires.
« Ce n'est pas sans grandes violences qu'on en vient à ne plus vivre pour soi, mais uniquement pour Dieu. C'est même un travail à peu près toujours aussi long que la vie. »

Le pont accepte « qu’on lui marche dessus ». Son but est de servir. Il se laisse user. Il ne retient pas, il est passage. Il est générosité.

Le pont relie deux côtés sans appartenir à aucun d’eux. Il a besoin pour tenir des deux rives. Il reste libre à l’égard de chacune. Et grâce à cette liberté, il permet la rencontre. C’est pour cela qu’en temps de guerre, les ponts sont les premières cibles à détruire. Isoler pour mieux dominer.
Pont entre personnes de différentes générations, cultures, races, religions…Pierre Bienvenu avait le respect de la dignité de chaque personne. Il a invité les membres de sa famille à ne pas s’installer dans le confort mais comme le Pape François aujourd’hui, à rejoindre les périphéries. Très vite il a ouvert la Sainte Famille à un amour universel.

Aujourd’hui, la situation mondiale nous invite à construire des ponts : Ponts d’humanité et de fraternité, Ponts de Rencontre et de  Paix, Ponts de soutien des plus fragiles. Mais pour devenir ces ponts, il nous faut nous ancrer en Celui qui est le « Pont » par excellence, le Christ. Nous sommes appelés  en Lui, par Lui et avec Lui , à vivre à partir du cœur en détruisant d’abord à l’intérieur de nous-mêmes ces murs qui nous empêchent de voir la lumière. Dès lors nous pourrons ensemble faite tomber toutes les barrières qui empêchent la pleine réalisation de notre humanité.




samedi 18 janvier 2020

Anniversaire de la Bénédiction Miraculeuse du 3 Février

Nous vous invitons à célébrer avec nous ce 198 ème anniversaire par un triduum. Occasion de rendre grâce pour toutes les Bénédictions accordées durant les 200 ans de notre Famille.

Programme

Samedi 1er Février
20h                           Office des Lectures
21h – 6h                  Nuit d’Adoration

Dimanche 2 Février
9h                              Messe
15h – 16h30             Exposé sur le Thème: Eucharistie et Bénédiction
17h                           Adoration
17h30                       Vêpres

Lundi 3 Février
9h – 12h                   Adoration
12h                           Office  du Milieu du jour
15h – 17 h               Adoration
17h30                       Messe Solennelle

Pour la nuit du 1er Février , vous pouvez choisir d'assurer un temps d'adoration. Merci de vous inscrire au : 05 56 72 71 10.

mardi 10 décembre 2019

2020 EST A NOTRE PORTE







        Ensemble,  

                 continuons le chemin commencé...




vendredi 6 décembre 2019

Vivons la Communion et célébrons la Famille

Pierre Bienvenu Noailles a contemplé dans la Sainte Famille, "la douce image ", le reflet de la communion trinitaire. Elle est le modèle de toute famille. Et aujourd'hui "notre objectif essentiel demeure la Communion. Tout ce qui existe, n'existe que dans la mesure où il y a partage e vie. Toutes les ressources de notre énergie personnelle, nos limites, nos talents, tout ce que nous possédons et sommes, tout ce que d'autres apportent comme dons personnels, religieux et culturels ainsi que les dons de la Terre: tout est une célébration de communion, "un chant harmonieux à la gloire de DieuSeul" (Voeux pour la Mission). Et c'est ainsi que nous célèbrerons la Famille, ce rêve de Dieu qui, pour le réaliser , a envoyé son Fils unique.
Nous sommes convaicus que plus que jamais notre monde a soif de spiritualité, spiritualité enracinée dans le quotidien, spiritualité qui transfigure ce quotidien.





Une fête, ça se prépare...

En 2020, nous célébrerons le bicentenaire de la grande Famille de Pierre- Bienvenu Noailles...
Une fête ça se prépare... Il nous faut habiller notre coeur... et ensemble nous mettre en marche. C'est à cela que nous sommes conviés aujourd'hui.
Un bicentenaire est un temps de grâce, pas seulement pour ceux et celles qui sont plus directement touchés mais pour nous tous qui formons l'Eglise car le charisme d'un fondateur, d'une Famille spirituelle lui appartient. Célébrer un bicentenaire est avant tout un acte ecclésial. Ce bicentenaire, nous avons envie de le célébrer avec tous nos amis, avec tous ceux et celles avec qui nous avons créé relation et qui se sentent concernés.

Temps d'action de grâce pour ces 200 ans qui ont été marqués par les méandres de l'histoire avec ses ombres et ses lumières.

Notre histoire a commencé aux lendemains de la Révolution dans une France en proie à la tourmente, à l'instabilité, à la violence... Nous la poursuivons dans un temps de transition tout aussi mouvementé, où nous prenons conscience de notre juste place dans un monde en évolution.

Le bicentenaire est une invitation à relire cette histoire, notre histoire pour rendre grâce: rendre grâce pour le don reçu et y puiser toutes les énergies qui nous poussent à aller de l"avant aujourd'hui et à regarder l'avenir avec confiance.

Notre reconnaissance va en tout premier lieu vers Pierre-Bienvenu Noailles et nos premières soeurs qui ont su relever les défis de cette époque si mouvementée, risquer l'inédit. Ensembles ils se sont lancés à l'aventure pour réaliser ce rêve d'une famille, rêve qui se réalise encore aujourd'hui à travers le monde avec plus de 3000 membres répartis sur 4 continents.

Au cours des années, soeurs contemplatives  et apostoliques, consacrées séculières, laïcs et prêtres associés, nous avons marché "compagnes et compagnons des hommes et des femmes de notre temps, partageant avec eux selon nos forces toutes les fatigues, toutes les épreuves et tous les dangers du voyage". Notre Famille s'est ouverte et enrichie de tant d'expériences si différentes, notre coeur est devenu plus universel. L'arbre de la Sainte Famille a grandi. Alors comment ne pas dire MERCI pour tant de merveilles.

Temps de Renouveau Spirituel. Le Bicentenaire est une invitation à replonger dans nos racines, à nous redynamiser pour mieux répondre à notre mission. Le thème choisi pour cette célébration est très en lien avec la spiritualité de la Sainte Famille: Vivons la Communion, célébrons la Famille.

Temps de renouvellement de notre engagement pour la mission.
Nous vivons la communion lorsque récusant "la globalisation de l'indifférence" nous sortons à la rencontre de ceux qui sont le visage défiguré du "Serviteur souffrant" et reconnaissons en eux le visage du Ressuscité."Cela signifie entrer dans la réalité de ceux et celles qui souffrent et dans la réalité des systèmes écologiques menacés."